Humanitaire : LA CROIX-ROUGE EXPLIQUEE AUX ELEVES

Humanitaire : LA CROIX-ROUGE EXPLIQUEE AUX ELEVES

La Journée internationale du Comité international de la Croix-Rouge et du Croissant rouge sera célébrée le 8 mai prochain. En prélude à l’événement, les responsables de la Croix-Rouge malienne ont entamé une série de rencontres d’échanges et d’activités dans les différents établissements scolaires et universitaires. La première activité a consisté en une conférence-débat sur l’historique et les missions de la Croix-Rouge. Elle s’est déroulée jeudi au lycée « Fily Dabo Sissoko ». Actualité oblige, les responsables de l’organisation humanitaire ont entrepris d’expliquer les missions de la Croix rouge qui intervient actuellement au Nord de notre pays aux élèves afin de leur permettre, en tant que civils, de pouvoir se protéger contre ce conflit armé.

Ouvrant les débats, le proviseur du lycée « Fily Dabo Sissoko », Mamadou Dembélé, a remercié les responsables de la Croix-Rouge pour cette belle initiative en direction des élèves. Mamadou Dembélé a invité ces derniers à suivre attentivement les débats qui pourront nourrir leurs connaissances pédagogiques sur l’organisation humanitaire.

A sa suite, Adama Diawara, volontaire à l’organisation humanitaire, a rappelé l’historique du mouvement. Celui-ci a été créé lors de la bataille de Solferino (Italie) en 1859 par le Suisse Henri Dunant. Le mouvement, a-t-il expliqué, est humain, impartial, neutre, indépendant, volontaire, un et universel. Modibo Thiam, le chargé de mouvement humanitaire et jeunesse à la Croix rouge, a rappelé les objectifs du mouvement de protéger les civils, les blessés, les naufragés et les non combattants dans un conflit armé.

Le coordinateur des programmes de la Croix-Rouge, Nouhoum  Maiga, a invité les élèves à adhérer au mouvement pour sauver des vies humaines. La Croix-Rouge leur apportera, entre autres, la satisfaction morale, les formations au premier secours, l’adhésion à un réseau mondial, l’aide de la communauté, a-t-il énuméré. La Croix rouge s’engage à créer, développer des bureaux, réseaux de jeunes dans les quartiers, ceux-ci constituant l’ossature de l’organisation, a indiqué Nouhoum Maiga. Cela permettra aux jeunes, notamment les élèves d’exploiter leurs capacités, connaissances intellectuelles pour secourir les personnes en situation difficile.

Les questions des élèves ont porté sur la différence entre la Croix Rouge et le Croissant Rouge, le financement de cette organisation humanitaire et ses modalités d’intervention.

S. Y. WAGUE

www.essor.ml

(Article lu 1120 fois)

Previous Randgold donne 60 tonnes de vivres à la Croix-Rouge Malienne
Next L’association des Maliens de Muraux en France fait don à la Croix-Rouge Malienne

You might also like

Actualité 0 Comments

La plateforme mondiale sur la réduction des risques de catastrophes

La plateforme mondiale sur la réduction des risques de catastrophes s’est tenue du 22 au 26 Mai 2017 à Cancun au Mexique. La plate-forme mondiale pour la réduction des risques

depart 0 Comments

Cérémonie d’au revoir pour la Déléguée Maria Margherita Anna Torelli de la Croix-Rouge de Belgique

Ce jeudi 10 Juillet 2014, le personnel de la Croix-Rouge malienne et l’ensemble des délégués ont tenu à magnifié le passage de la déléguée Maria au sein de la CRM.

Actualité 0 Comments

La Croix-Rouge Malienne poursuit son processus de renforcement de capacité en matière de gestion de risque et de catastrophes.

La région de Koulikoro a abrité l’atelier national de formation, d’élaboration et d’exercice de simulation du plan de contingence inondation 2017 qui aura lieu du 18 au 24 Mai. La

Actualité 0 Comments

Lancement du projet « Amélioration de la santé de la mère, du nouveau- né et de l’enfant »

8 milliards de Fcfa des Croix Rouge malienne et canadienne pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables au Mali Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie

Actualité 0 Comments

Mali: la misère des personnes déplacées

Par Moustapha Diallo, FICR « J’ai perdu mon unique fils pendant le conflit. Je me retrouve seule maintenant avec mes petits-enfants. Sans toit adéquat et sans argent, nous menons une

Les communautés sensibilisées sur les enjeux des zones humides en lien avec la réduction des risques de catastrophes

Chaque année, la journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides.  C’est dans cette lancée que l’alliance

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!