La plateforme mondiale sur la réduction des risques de catastrophes
juin 23, 2017 245 Views

La plateforme mondiale sur la réduction des risques de catastrophes

La plateforme mondiale sur la réduction des risques de catastrophes s’est tenue du 22 au 26 Mai 2017 à Cancun au Mexique. La plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe reconnue par l’Assemblée générale des Nations Unies, est le principal forum au niveau mondial pour les conseils stratégiques, la coordination, le développement de partenariats et l’examen des progrès réalisés dans la mise en œuvre des instruments internationaux sur la réduction des risques de catastrophe. Il a été créé en 2006 et est maintenant le premier rassemblement mondial d’intervenants engagés à réduire les risques de catastrophe et à renforcer la résilience des communautés et des nations.

Elle aura marqué la première opportunité pour la communauté internationale d’examiner les progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du Cadre Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, qui a été adopté au Japon en 2015. Plus de 4 000 participants, y compris les décideurs et les gestionnaires des risques de catastrophe y ont pris part.

L’initiative Partner for Résilience PfR dont fait partie la Croix-Rouge malienne est membre du cadre de suivi de la mise en œuvre du Cadre de Sendai pour la Réduction des Risques de Catastrophe  dans le dialogue sur les politiques. Cette initiative mondiale financée par le gouvernement du Pays Bas a mis en place une équipe constituée des membres de l’alliance au Pays Bas, en Inde, aux Philippines, à Haïti, en Ethiopie, en Uganda, au Mali au Nicaragua pour prendre part à la plateforme afin de promouvoir l’approche de la gestion intégrée des risques (GIR) et la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).

L’équipe malienne du PFR constituée de Wetlands International, de la Croix-Rouge Malienne et Néerlandaise du Centre du Climat et de Care Internationale à l’instar des équipes des autres pays a participé à la conférence.

OBJECTIFS DE PARTICIPATION VISES PAR LE  CONSORTIUM PARTENRS FOR RESILIENCE (PfR) EST :

  • Utiliser CANCUN comme une plate-forme de plaidoyer pour sensibiliser à l’initiative PfR, en particulier la promotion de l’approche (Gestion Intégrée des Risques) IRM et des études de cas documentées qui ont prouvé la valeur de l’approche IRM pour réduire les risques, mieux gérer l’environnement et accroître la croissance économique locale.
  • Utiliser CANCUN pour le réseautage et engagera divers acteurs dans les gouvernements, les organisations intergouvernementales (ONU, UE, UA, Asie), les institutions donatrices, les investisseurs multilatéraux et privés, les universités, ainsi que les représentants de la communauté pour échanger des idées sur la programmation de résilience et Préconiser l’élargissement de nos approches.
  • S’assurer que le dialogue sur les politiques au niveau mondial se connecte aux réalités locales. PfR assurera la présence de représentants nationaux et sous-nationaux qui peuvent être des défenseurs dans leur contexte et aussi au niveau mondial.
  • CANCUN devrait également offrir un cadre d’apprentissage sur le lobby, le réseautage, les communications et la création de partenariats en appréciant comment les autres s’organisent au sein de l’Alliance et à l’extérieur.

DEROULEMENT DE LA CONFERENCE

Les travaux de la conférence ont été ouverts par le président du Mexique en présence des ministres et représentants de plus de 180 pays. Elle a été pilotée par le bureau des Nations unis pour la Reduction des Risques de catastrophes (UNISDR). L’Union Africaine (UA) et l’Union Européenne (UE) étaient également représentées à travers leurs différentes agences en charge de la réduction des risques de catastrophes.

Les activités qui étaient très intenses se sont déroulées sous forme d’ateliers simultanées, d’événements parallèles et spéciales et des plénières. A celles-ci s’ajoutent les expositions et les rencontres inters organisationnels et individuelles. Il y eu plus de 47 sessions en 3 jours de conférence.

Le consortium PfR a eu l’occasion de présenter un évènement parallèle au cours duquel chaque pays membres a présenté un pitch des activités menées, des résultats atteints et des perspectives en matière de dialogue sur la GIR mais aussi en termes d’activités communautaires probantes menées. C’est ainsi que le Mali à travers les deux participants a présenté un pitch préalablement élaboré par

nos chargés de communication et traduit en Anglais pour l’occasion.

Le mouvement de la Croix-Rouge et du croissant rouge était représenté au plus haut niveau par le secrétaire général de la FICR qui était resté pendant toute la durée de la conférence.

QUELQUES THEMES IMPORTANTS DISCUTES

Au cours de cette importante rencontre plusieurs thèmes relatifs à la réduction des risques de catastrophes et au changement climatique ont été abordés et discutés. Tous les thèmes ont lien avec le cadre de Sendai et le suivi de la mise en oeuvre des Objectifs de Developpement Durables (SDG’s). La rencontre de la plateforme sur la réduction des risques aura été une véritable opportunité du donner et du recevoir. Elle a été une occasion d’échanges et d’apprentissage sur toutes les dimensions de la réduction des risques de catastrophes et notamment sur les objectifs du cadre de Sendai.

L’initiative ‘Partner for résilience’ PfR a pleinement joué son rôle d’acteur essentiel dans le dialogue pour la gestion intégrée des risques. Au nom du consortium, le président du conseil de gestion M Juriaan Lahr de la Croix-Rouge Néerlandaise a lu une importante déclaration du PfR.

  • Les contacts noués, les leçons apprises et les connaissances acquises permettront certainement à l’alliance de façon générale et aux différentes organisations membres de façon spécifique d’être mieux outillé pour amorcé le plaidoyer en faveur de nos chargés de communication et traduit en Anglais pour l’occasion.

Le mouvement de la Croix-Rouge et du croissant rouge était représenté au plus haut niveau par le secrétaire général de la FICR qui était resté pendant toute la durée de la conférence.

RAPPORT DE PARTICIPATION A LA PLATE FORME MONDIALE SUR LA REDUCTION DES RISQUES CANCUN

(Article lu 51 fois)

Previous AVIS D’APPEL D’OFFRE N°001/CRM/CRC/2017
Next Réinsertion socio- économique des populations déplacées revenues

You might also like

Actualité

La mission de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel signe un accord de coopération avec la Croix-Rouge malienne

La mission de l’Union Africaine  pour le Mali et le sahel (Mie Sahel)  a officiellement signé  ce  lundi 14 juillet à son siège à Bamako une convention spécifique  avec la

Actualité

Crise de l’assainissement : le moment est venu de parler des solutions

Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge  Crise de l’assainissement : le moment est venu de parler des solutions  Bekele Geleta Beaucoup de gens éprouvent une certaine

Actualité

Renforcement de la santé Maternelle et Néonatale dans le district : la CRM dote le CS REF de la commune I d’une ambulance

Dans le cadre du projet Amélioration de la santé maternelle et néo natal dans les trois pays du sahel, La CRM et ses partenaires ont remis le 28 Janvier 2014

Actualité

Pour l’atteinte des objectifs humanitaires

Le projet RP2 vole au secours des populations vulnérables Dans le but de soulager la souffrance des populations face aux catastrophes naturelles, la Croix- Rouge Malienne et son organisation sœur

Actualité

Secourisme et DIH : Le CICR et la Croix-Rouge Malienne outillent des journalistes

Le Comité International de la Croix-Rouge a organisé, entre le 28 et le 30 septembre 2016 à Bamako, une formation à l’intention de plusieurs journalistes maliens sur le Droit International

Actualité

Mali : entre espoir et craintes d’un retour, l’hypothétique sort des déplacés de Sévaré

Par Diakaridia Dembelé, Croix-Rouge malienne Boubacar Traoré est l’un des premiers déplacés accueillis à Sévaré, une ville située à 13km de Mopti, au centre du Mali. A 57 ans, il