TDR EVC DE SEGOU

TERMES DE REFERENCE POUR L’ORGANISATION D’UNE EVC DANS CINQ COMMUNAUTES DE SEGOU (BLA)

La réduction des risques est l’ensemble des mesures à la fois politiques, stratégiques et communautaires qui visent la protection de la vie et les moyens de subsistance contre les effets négatifs qui peuvent être engendrés par les aléas.
Pour réduire les risques, il faut connaitre les aléas et les vulnérabilités qui les engendrent. Le risque peut se définir par la combinaison de danger + imprudence. Et cette imprudence peut être due à l’ignorance, aux facteurs culturels, aux résistances traditionnelles, à une politique gouvernementale inadéquate, par négligence, par manque de moyens pour les programmes et activités de réduction des risques (pour faire les caniveaux, il faut du matériel, pour ne pas couper la forêt, il faut des alternatives, pour boire de l’eau potable il faut qu’elle soit disponible et accessible à tous, pour éviter la pollution atmosphérique ou de l’environnement, il faut des mesures pertinentes, pour éviter les violentes inondations il ne faut pas habiter les bas-fonds, pas boucher les caniveaux, créer des digues de protection, faire un plan d’évacuation d’urgence en cas, pour minimiser les effets d’un séisme, il faut des construction antisismiques, il faut éloigner les habitats de la faille sismiques, etc.)
Cependant, c’est souvent parce qu’on ne sait même pas ce qui se passe autour de nous, ou on n’imagine pas que notre propre comportement peut nuire. La grandeur de la probabilité d’un risque (ou l’imminence) peut dépendre des comportements déclencheurs des communautés et/ou à l’absence de tout moyens d’adaptation a un environnement changeant. Au Mali, une des causes principales des risques de catastrophes est liée à la dégradation de l’environnement et aux phénomènes du changement climatiques qui se renforcent mutuellement. Il y a un besoin urgent de renforcer les mécanismes existants pour faire face aux catastrophes récurrentes et aux besoins cruciaux de l’adaptation aux phénomènes climatiques extrêmes. Les conséquences des variabilités climatiques sont beaucoup plus complexes avec des périodes de sécheresses fréquentes et graves suivies de précipitations capricieuses et imprédictibles qui tombent en une fois de façon intense en détruisant ainsi les récoltes et les semences.
Sachant que l’envergure et l’impact des changements climatiques continueront à évoluer, il y a un besoin urgent à développer des mesures d’adaptation aux variabilités climatiques. Cette adaptation aux changements climatiques implique la planification d’un usage efficace et durable des ressources; d’où la nécessité d’orienter la population vers la sécurisation de leurs moyens d’existence sur du long terme mais non pas seulement sur les mesures temporaires de survie.
_ Le Mali est l’un des pays de la région du Sahel touché par une crise multidimensionnelle (alimentaire et nutritionnelle, économique, sociale, sécuritaire, etc). A l’impact négatif de récurrentes sécheresses dont celle de 2011, s’est ajoutée la situation sociopolitique dans le pays en 2012 qui exacerbent les difficultés d’accès à des opportunités tout en renforçant l’accroissement des inégalités pour certains groupes de personnes, surtout les femmes qui constituent près de 51,5% de la population dont 49% d’entre elles ont moins de 15 ans et 40% sont en âge de procréer. Ainsi, la Croix Rouge Malienne, la Croix Rouge Danoise/Croix Rouge Norvégienne ont convenu de mettre en place un programme de Réduction de Risques de Catastrophes et d’Adaptation aux Variabilités Climatiques pour une durée de quatre ans.
L’objectif du nouveau programme RRC/ACC sera de promouvoir la mise en place des mécanismes qui concourent à la résilience à travers la conception de méthodes efficaces de gestion des catastrophes qui réduisent le niveau d’exposition et de vulnérabilité des communautés tout en considérant le cas des groupes spécifiques.
Sur la base d’une évaluation rapide pour le ciblage des communautés bénéficiaires en considérant le niveau d’exposition aux aléas et la vulnérabilité, 5 localités de Bla dans Ségou ont été ciblées pour aider à concevoir et a de développer des mesures qui contribueront au renforcement de leur résilience en s’adaptant aux effets liés aux variabilités climatiques.
_
Pour ce faire, une enquête s’avère nécessaire afin de non seulement revoir dans les détails sur quels éléments agir dans ces communautés en termes de capacités, l’environnement et les Comportements, mais aussi et surtout faire associer des au départ les bénéficiaires en tant qu’acteurs.

Télécharger les articles complets sur EVC ici

TERMES DE REFERENCE POUR EVC

Guide d_entretien focus EVC

Fiche d_enquete menage

Fiche de collecte de donnees secondaires

(Article lu 28 fois)

Previous Bénéficiaires
Next RAPPORT D’ACTIVITES TRIMESTRIELS

You might also like

RECOM

Domaines

Le projet RECOM se repose sur cinq (5) domaines principaux ci-dessous PRINCIPAUX DOMAINES D’INTERVENTION 1- Amélioration du niveau de connaissances des communautés sur la RRC et l’ACC 2- Mise en

RECOM

AGENDA DES ACTIVITES

RESULTAT ATTENDUS 1. Connaissance: Les connaissances des populations sur la variabilité climatique sont améliorées Prévention et préparation : La gestion des risques des catastrophes sont améliorées 3. Adaptation: Les capacités

RECOM

RAPPORT D’ACTIVITES TRIMESTRIELS

Rapportd’activites du premier trimestre 2014 La Croix Rouge Malienne (CRM), la Croix Rouge Danoise (CRD) et la Croix Rouge Norvégienne (CRN) dans l’effort de concrétiser la mise en place du programme de

RECOM

Bénéficiaires

Beneficiaires Région Village Personnes Total Ségou Dougouwolo 5.000 25.945 Nampelabougou 1.693 Sorofing 3.000 Talla 1.500 Wakoro 1.752 Mopti 13.000 13.000 (Article lu 68 fois) Partager la publication « Bénéficiaires » FacebookTwitterGoogle+E-mail

RECOM

LES GUIDES

Les guides Guide d_entretien focus EVC (Article lu 68 fois) Partager la publication « LES GUIDES » FacebookTwitterGoogle+E-mail

RECOM

MONITORING-SUIVI-EVALUATION

TERMES DE REFERENCE POUR L’ORGANISATION D’UNE EVC DANS CINQ COMMUNAUTES DE SEGOU (BLA) La réduction des risques est l’ensemble des mesures à la fois politiques, stratégiques et communautaires qui visent